Comment devenir évêque

Processus de transition de l'évêque


L'ECCT et les Canons de l'Église générale énoncent les exigences et le processus pour l'élection d'un évêque.

Selon la Constitution de l'Église épiscopale (article II, Sec. 2) « Nul ne sera ordonné et consacré évêque avant d'avoir atteint l'âge de trente ans ; ni sans le consentement de la majorité des comités permanents de tous les diocèses, et le consentement de la majorité des évêques de cette Église exerçant leur juridiction. Nul ne peut être ordonné et consacré évêque par moins de trois évêques. »

Le Canon XVI de l'ECCT (Processus de transition épiscopale) décrit le processus d'élection d'un évêque dans le Connecticut. Ce qui suit est une description abrégée de ce processus.

  1. Après avoir été avisé d'une vacance anticipée au poste d'évêque diocésain ou d'évêque suffragant, le comité permanent informe le bureau de l'évêque président, annonce la vacance anticipée au diocèse, appelle à une convention spéciale pour une élection épiscopale et appelle à la formation et élection d'un Comité épiscopal de transition (CTB).
  2. Une fois élu, le CTB se réunit et, suivant l'appel du Saint-Esprit, adopte des règles, organise des sous-comités, détermine la direction et s'engage avec des consultants, des aumôniers et d'autres professionnels selon les besoins.
  3. La CTB travaille ensuite à créer un profil du diocèse, à identifier les candidats appropriés, en particulier les candidats issus de minorités, et à effectuer les vérifications d'antécédents appropriées. Les nominés sont choisis par la CTB parmi le pool de candidats initiaux et annoncés.
  4. Une fois annoncés, des candidats supplémentaires peuvent être proposés à la CTB par la pétition du clergé ou des délégués laïcs à la Convention pendant 10 jours. Ces candidats sont examinés par la CTB selon les mêmes critères que les nominés annoncés.
  5. Une fois que tous les candidats (comité et pétition) sont connus, la BTC offre aux candidats la possibilité de faire connaissance avec ECCT et les gens d'ECCT de rencontrer les candidats.
  6. Un congrès spécial aura lieu le 21 mai 2022 dans le but d'élire le nouvel évêque diocésain.
  7. Une fois élu, le secrétaire de la Convention soumet le nom de l'évêque élu à l'évêque président et aux comités permanents de tous les autres diocèses de l'Église épiscopale avec : une déclaration de réception de la preuve que l'évêque élu a été dûment ordonné diacre et prêtre ; certificats d'un médecin agréé et d'un psychiatre agréé, autorisés par l'évêque président, attestant qu'ils ont soigneusement examiné l'évêque élu quant à l'état médical, psychologique et psychiatrique de cette personne et n'ont découvert aucune raison pour laquelle la personne ne serait pas apte à entreprendre le travail pour lequel la personne a été choisie; et la preuve qu'un témoignage a été signé par une majorité constitutionnelle de la Convention.
  8. L'évêque président informe ensuite chaque évêque de l'élection d'un évêque élu et demande une déclaration de consentement ou de refus de consentement de chacun. De plus, chaque comité permanent de l'Église épiscopale dispose de 120 jours pour notifier au comité permanent de l'ECCT son consentement ou son refus. Si une majorité des comités permanents de tous les diocèses consent à l'ordination de l'évêque élu, notre comité permanent transmet cette information à l'évêque président. Si l'évêque président reçoit suffisamment de déclarations pour indiquer qu'une majorité de ces évêques consent à l'ordination, l'évêque président informe alors notre comité permanent et l'évêque élu du consentement.
  9. Le BTC aide ensuite à la consécration ou à l'installation de l'évêque élu, notamment en aidant à la transition entre les évêques.
En savoir plus sur l'ordination des évêques dans la Constitution et les canons de l'Église épiscopale protestante et de l'Église épiscopale du Connecticut